Comment entretenir une piscine naturelle ?

Disposer d’une piscine naturelle demande de l’entretenir tout au long de l’année. A la différence des piscines en béton et autres coques en polyester, vous ne devez pas utiliser de produits chimiques. Par sa composition, entretenir une piscine naturelle revient à entretenir une piscine écologique. Blueset vous apporte ses conseils pour conserver une eau de qualité et vous confie les étapes à respecter en saison froide et saison chaude.

Conserver une eau de qualité

Les piscines naturelles prennent souvent la forme d’une étendue d’eau où se regroupe de nombreux végétaux et des organismes vivants. Ainsi réunis, les éléments de faune et de flore jouent un rôle important. Ils permettent de maintenir l’équilibre de l’écosystème d’une piscine naturelle. Pour parfaire à cet équilibre, il faut que les animaux présents dans le bassin produisent une masse de déchets nécessaires à nourrir les végétaux et réciproquement. Ce processus demande du temps et ce n’est qu’au bout de quelques mois, que la piscine naturelle disposera d’une eau de qualité propre et sans algue.

Une fois, l’équilibre de l’écosystème du bassin atteint, vous devez le maintenir. Blueset vous conseille de vérifier l’équilibre de l’eau pour y parvenir et conserver une eau de bonne qualité. Pour cela, vous devez prendre en compte deux indicateurs : le pH et la dureté. Les résultats obtenus vous permettent de lutter efficacement contre la prolifération des algues.

A titre d’exemple, un taux élevé en calcaire en favorise l’apparition. Pour agir efficacement, vous devez nettoyer vous même le bassin des algues naissantes en les arrachant régulièrement. Puis, veillez à maintenir un pH entre 5,5 et 6,5. En dehors de cette fourchette, le risque de prolifération grandit. Enfin, votre eau doit être oxygénée. Pour cela, vous disposez d’une manière technique avec une pompe ou d’une manière naturelle avec l’implantation de plantes oxygénantes dans votre bassin. En respectant, l’ensemble de ces paramètres, vous conservez une eau de qualité, élément fondamental pour entretenir une piscine naturelle.

Entretenir une piscine naturelle en saison froide

Conserver une eau de qualité ne suffit pas à entretenir une piscine naturelle. Suivant la saison, plusieurs règles sont à respecter. Lors des saisons dîtes « froides », automne et hiver , vous avez peu d’actions à mener mais qui doivent être irréprochables.

Au début de l’automne, vous devez protéger votre bassin des éléments organiques qui peuvent le polluer. Pour cela, vous pouvez installer un filet sur la surface de votre bassin qui retiendra les feuilles qui tombent des arbres. Vous pouvez retirer ce filet une fois l’ensemble des feuilles tombées. Veillez toutefois à vérifier régulièrement que d’autres éléments organiques ne flottent pas à la surface de l’eau. Au passage à l’hiver, vous devez faire attention à l’arrivée du gel. Il a pour effet d’empêcher l’oxygénation de l’eau du bassin permettant aux algues de se developper. Pour éviter toute action par le gel, votre piscine doit être suffisamment grande et profonde. Néanmoins, voici quelques actions à entreprendre.

Pour commencer si vous disposez d’une pompe, laissez là en route. Elle permet de laisser l’eau en mouvement et de ce fait de ne pas geler. Puis si votre bassin est entièrement gelé, déversez un liquide chaud dessus pour faire disparaitre la glace. Enfin, ayez toujours un regard sur votre pompe pour qu’elle ne s’abîme avec le froid. Pour être complet, pour entretenir votre piscine naturelle en saison froide, vous devez effectuer un nettoyage complet. Une à deux fois dans la période, retirez bien tous les dépôts des parois du bassin, donnez un coup d’aspirateur de piscine et procédez au nettoyage complet de votre filtre.

Entretenir une piscine naturelle en saison chaude

Si la période de saison froide demande un entretien, il est beaucoup plus régulier sur la période de saison chaude. En effet, printemps et été constituent les saisons destinées à la baignade, ce qui demande une attention plus particulière pour maintenir un bassin avec une eau de qualité. De manière générale, l’entretien doit se faire au minimum toutes les semaines, et son déroulé est équivalent à celui de l’entretien d’un jardin aquatique.

Première étape à effectuer : le nettoyage de la zone de baignade. Vous devez le réaliser à l’aide d’un aspirateur de piscine et ne négligez aucune partie de la zone.

Puis dans un second temps, tournez vous vers votre pompe. Videz entièrement le filtre et nettoyez le activement avec du vinaigre pour le désinfecter de toutes bactéries. Une fois terminé, procédez au nettoyage des parois de votre piscine naturelle. Utilisez une brosse pour retirer les dépôts qui se sont formés. Pour conserver toute leur efficacité, pensez à tailler l’ensemble des plantes aquatiques présentes dans votre bassin.

Enfin pour finir, faîtes une analyse en pH et dureté de votre eau. L’ensemble de ces actions vous permet d’entretenir votre piscine naturelle correctement. Notez, qu’en fin d’été, vous devrez procéder à une dernière taille des plantes avant la rentrée en automne.

Laisser un commentaire