La phytoépuration : combien ça coûte ?

Le système d’assainissement non-collectif par phytoépuration se veut écologique et naturel. C’est une alternative aux dispositifs d’assainissement traditionnels. Elle présente de nombreux avantages tant en termes de rendement et d’efficacité qu’au niveau esthétique. En effet, la phytoépuration s’appuie sur des filtres plantés de végétaux macrophytes aux capacités épuratoires reconnues scientifiquement qui s’intègrent harmonieusement dans le paysage.
De plus, ce système d’assainissement est durable dans le temps et ne demande que peu d’entretien. La phytoépuration, totalement écologique et autonome, peut être mise en œuvre sur n’importe quel terrain et quelles que soient les conditions climatiques du territoire où vous êtes implanté. Reste la question du coût. Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez : Quel est le prix du traitement des eaux usées domestiques par phytoépuration ? Est-ce rentable à long terme ? De quelles aides financières puis-je bénéficier pour installer un système de phytoépuration ?

Quel est le prix d’installation d’un système de phytoépuration ?

Le coût d’un dispositif de phytoépuration peut varier suivant différents critères. Les caractéristiques du terrain sur lequel il sera installé seront particulièrement importantes. Par notre expertise, nous saurons vous conseiller au mieux pour votre installation. N’hésitez pas à nous consulter pour établir un devis précis qui tiendra compte de la configuration de votre terrain

Le prix d’installation d’une phytoépuration variable suivant le terrain

Pour installer un système d’assainissement non-collectif par phytoépuration, une étude préalable du sol, réalisée par notre bureau d’études, sera nécessaire. Elle permettra d’en définir les contraintes afin de choisir le système de filtres plantés le plus adapté. Plusieurs critères tels que la nature et la perméabilité du sol, la configuration du terrain, le dimensionnement du dispositif influent sur le coût. De même vont entrer dans le calcul du tarif les travaux de terrassement, la main d’oeuvre, mais aussi les fournitures et matériaux tels que les granulats, les fibres géotextiles, les canalisations, les regards…ou encore le type de végétaux.

Si le dispositif de phytoépuration peut être mis en œuvre sur tous les terrains, il est préférable d’avoir une légère pente. Si tel n’est pas le cas, une pompe de relevage devra être installée. Ce qui augmentera nécessairement le prix.

Enfin, le nombre de personnes qui occupent la maison va avoir des conséquences sur le choix de l’installation. En effet, un couple ne va pas produire autant d’eaux usées domestiques qu’une famille de cinq personnes.

Le coût estimatif d’une station de phytoépuration

On peut estimer à 8000 ou 10000 euros le prix à payer pour l’installation d’une station de phytoépuration pour une famille composée de quatre personnes. L’investissement initial pour la mise en œuvre de ce type d’assainissement non-collectif est certes plus élevé que la pose d’un système plus traditionnel tel qu’une fosse toutes eaux. Cependant, sur le long terme, la phytoépuration est plus rentable.

Un coût de revient moindre par rapport aux systèmes d’assainissement traditionnels

Sur le long terme, la phytoépuration s’avère plus économique qu’un système d’assainissement non-collectif traditionnel. Pourquoi ? D’abord, parce la phytoépuration est autonome et ne demande donc qu’un entretien paysager des plantes aquatiques, à la portée de tous. Des plantes qui vont se régénérer d’elles mêmes. Ensuite, à la différence d’une fosse toutes eaux, les vidanges sont inexistantes. Le système de phytoépuration se régule seul. Il sera seulement nécessaire d’évacuer les boues issues de la transformation des matières organiques en matières minérales tous les 10 ans environ. Enfin, le système de phytoépuration est durable dans le temps, sur plusieurs générations.

Les aides pour financer une installation d’assainissement par phytoépuration

Comme nous l’avons constaté, le prix d’un système de phytoépuration peut être onéreux. L’installation d’un système d’assainissement non-collectif par phytoépuration est éligible à plusieurs aides financières :

  • L’éco-prêt à taux zéro. Parce que le dispositif de phytoépuration ne fait appel à aucune énergie pour fonctionner, il peut bénéficier d’un financement via un prêt à taux zéro spécifique ANC. Le prêt sera d’un montant maximal de 10000 euros. Il peut tout à fait être couplé à un prêt d’accession à la propriété. Accordé sans aucune condition de ressources, l’éco-prêt est une formule très intéressante si votre logement est votre résidence principale. Pour avoir droit à cet éco-prêt à taux zéro, il est obligatoire de faire appel à une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Les aides de l’ANAH (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat). Les propriétaires peuvent bénéficier d’aides de l’ANAH dès lors qu’ils remplissent les conditions d’attribution liées aux ressources.
  • Un taux réduit de TVA : là encore, cette aide est soumise à condition.
  • La Caisse d’allocations familiales (CAF) ou certaines Caisses de retraite peuvent également accorder des prêts pour financer l’assainissement non-collectif.

En vous rapprochant de nous, vous aurez toutes les cartes en main pour choisir votre assainissement phytoépuration en connaissance de cause

Laisser un commentaire